Finances :
  • Exigence auprès de l’Etat fédéral d’un financement correct du CPAS, en intervenant à hauteur de 65% dans les RIS (Revenus d’Intégration Sociale) pris en charge par le CPAS.
  • Création d’une cellule “subsides” avec un agent communal spécialisé dans la recherche de subsides et d’appels à projets auxquels peut souscrire la commune auprès de différents niveaux de pouvoir (fédéral, régional, européen).
  • Rigueur budgétaire pour que maintenir au plus bas les centimes additionnels à l’impôt des personnes physiques et au précompte immobilier.
  • Maintien du budget participatif dans lequel une fraction du budget général relève de décisions prises collectivement par les citoyens d’un quartier. Il s’agit en général d’investissements en infrastructures par quartier. Tous les citoyens de plus de 16 ans seraient en droit de participer.

< retour >