Soucieuse du sort de nombreux citoyens touchés par la crise du covid-19, la Wallonie a mis en place un service d’aides aux urgences sociales via deux canaux : le renforcement du numéro vert 1718 et la mise à disposition de FAQ spécifiques sur le site luttepauvrete.wallonie.be

La crise du coronavirus est difficile à gérer pour tout un chacun mais elle fragilise d’autant plus les personnes qui en temps “normal” devaient déjà affronter de nombreuses difficultés.

En effet, les personnes précarisées, porteuses de handicap, en détresse psychologique ou en situation de difficulté sociale importante sont souvent plus démunies face à la crise.

C’est dans ce contexte que la Wallonie et le Réseau wallon de lutte contre la Pauvreté (RWLP) ont lancé une task force d’urgence sociale afin d’adopter une approche concertée des problèmes qui impactent les populations les plus vulnérables. Ce groupe de travail a rapidement débouché sur la mise en place d’un service d’aides aux urgences sociales via le renforcement du numéro vert 1718 (numéro gratuit du Service public de Wallonie) et la mise à disposition d’informations spécifiques sur le portail : luttepauvrete.wallonie.be

L’ensemble des personnes répondant au 1718 ont été formées à répondre à des questions relatives aux aides existantes en matière d’alimentation, de crédits, de logements, de situations professionnelles ou de chômage. Elles font également le relais entre une personne en difficulté et l’interlocuteur adéquat pour l’aider (aides psychologiques, aides aux assuétudes, détresses familiales, services de proximité, etc).

Le numéro est gratuit et accessible de 8h30 à 17h tous les jours ouvrables. Pour les germanophones, composer le 1719.

Le site luttepauvrete.wallonie.be a, quant à lui, été nourri d’une soixantaine de questions répondant aux besoins spécifiques des personnes en difficultés et envoie également vers les aides adéquates pour chacune des questions évoquées.